alphahouserecovery.org
Image default
Santé Médecine

Tout ce qu’il faut savoir sur le cancer du pancréas

Le cancer du pancréas, cette maladie mal connue, tue environ 300 000 personnes par an à travers le monde. Selon une étude, près de 12 000 nouveaux cas sont recensés en France chaque année. Tour d’horizon sur ce type de cancer dans cet article !

Qu’est-ce que le cancer du pancréas ?

Le pancréas constitue un organe de l’appareil digestif, situé sur la partie supérieure de l’abdomen. Il est coincé entre l’estomac et le duodénum. Cette glande fabrique deux types de substances, à savoir les sucs digestifs nécessaires à la digestion de tout aliment et les hormones, dont l’insuline et le glucagon chargés de réguler le taux de sucre dans le sang. Ces dernières sont en particulier secrétées par les endocrines, d’où les îlots de Langerhans. Elles sont ensuite libérées directement dans le sang. Ce sont la transformation et la multiplication rapides des cellules du pancréas qui sont à l’origine du cancer du pancréas. Celles-ci forment dans ce cas une masse appelée « tumeur maligne » Cette dernière va alors troubler le bon fonctionnement du tube digestif en plus de comprimer ses canaux, mais aussi les vaisseaux sanguins qui se trouvent à proximité.

Il n’y a pas de causes identifiables pour le cancer du pancréas. Néanmoins, il existe des facteurs de risque susceptibles de favoriser son développement. Le tabagisme est réputé pour être un facteur cancérigène par excellence. Les personnes en surpoids ou celles qui souffrent d’obésité sont d’ailleurs plus sujettes à cette maladie. Les prédispositions génétiques, soit la mutation de certains gènes, font de même partie de ces facteurs. Et bien évidemment, si un parent proche a eu ce type de cancer, la progéniture pourra l’avoir aussi. Un régime alimentaire très riche en protéines animales et en graisses peut également en être la cause.

Symptômes et diagnostic

Au début, le cancer du pancréas ne présente que peu ou pas de manifestation. Les premiers symptômes de cette maladie apparaissent après plusieurs mois, voire plusieurs années. En clair, les signes ne se montrent que lorsque la tumeur maligne retentit les organes du voisinage. La jaunisse ou ictère est l’indice le plus fréquent. Celle-ci, comme l’indique son nom, est caractérisée par une coloration jaune du blanc des yeux et de la peau, une décoloration de selles et une coloration brune des urines. Concrètement, la bile bloquée par la tumeur va refluer dans le sang plutôt que d’aller dans le tube digestif. Les personnes touchées pourront également avoir une sensation d’estomac plein ou encore une phlébite des membres inférieurs. Elles peuvent de même témoigner d’une perte d’appétit, d’une fatigue chronique et d’un amaigrissement.

Après diagnostic, différents types de traitements sont envisageables selon la gravité du cancer et le risque de complications. Le professionnel de santé peut procéder à une chirurgie, ce qui consiste à enlever la partie du pancréas où la tumeur s’est développée. Certains organes dans lesquels se propagent les cellules cancéreuses peuvent aussi être retirés. Dans le cas où l’opération n’est pas faisable, la chimiothérapie ou la radio chimiothérapie peut être entreprise. Ce traitement peut ralentir, voire bloquer le développement du cancer.

Related posts

Tout ce qu’il faut savoir sur la rhinoplastie

administrateur

Quelques astuces pour respirer la vitalité et la santé à tout moment

Tamby

Comment faire un test de paternité ?

administrateur