alphahouserecovery.org
Image default
Psychologie

Le guide du débutant pour pratiquer l’auto-hypnose

De plus en plus sollicitée par plusieurs personnes, l’hypnose est une pratique consistant à franchir les barrières de son inconscient afin de l’inviter à un changement. Naturellement, pour entrer dans cet état, il va falloir suivre certaines étapes. En clair, comment pratiquer l’auto-hypnose ?

Définir clairement ses objectifs

Déterminer son objectif de base s’avère important pour entrer dans un état d’auto-hypnose. L’idéal serait d’écrire vos objectifs sur un papier avant de commencer la séance. Pour percevoir les résultats, retenez que votre objectif doit être à la fois simple et réaliste. Aussi, il doit être mesurable et temporel.

Votre objectif peut avoir trait à n’importe quel aspect de votre vie : gestion des émotions, peurs, croyances, comportements, habitudes alimentaires, addictions, etc. Souhaitez-vous vaincre une phobie ? Arrêter de fumer ? Vous libérer du stress ou d’un blocage sexuel ? Perdre du poids ? Autant de questions qui pourraient vous aider à identifier votre objectif à pratiquer l’auto-hypnose.

Prendre une position confortable

Pour réussir votre séance d’auto-hypnose, il est important que vous adoptiez une position assez confortable tout en évitant d’être dérangé par des bruits avoisinants ou par votre téléphone. Retenez que pratiquer l’auto-hypnose, c’est réserver du temps pour soi-même dans un espace reposant et calme.

Si vous vivez avec d’autres personnes, l’idéal serait de les prévenir de respecter votre souhait de vous retrouver seul pour faire cet exercice.

Pour vos séances, différentes options s’offrent à vous. Vous pouvez ainsi vous allonger sur un lit, vous installer sur un fauteuil ou sur une chaine, vous assoir sur un tapis de sport, etc. Qu’importe le support utilisé, assurez-vous d’être parfaitement à l’aise dans la position choisie.

Pour activer facilement votre imaginaire, prenez l’habitude de fermer vos yeux dès le début de la séance.

Soulignons qu’il n’y a pas de moment type pour pratiquer l’auto-hypnose. Bien évidemment, tout dépend de vos disponibilités. Le principal est de le faire que lorsque vous en avez vraiment envie. En d’autres termes, pour vivre une meilleure expérience hypnotique, vous devez être motivé.

Utiliser la respiration abdominale

Pour entrer dans un état hypnotique, il est important que vous soyez dans un esprit ouvert et calme. Utiliser la respiration abdominale pourra vous aider à créer cet état et à plonger votre imaginaire dans un voyage imaginaire.

L’avantage avec ce type de respiration est de vous aider à apaiser votre mental afin d’avoir plus de facilité à entrer dans un état agréable et enveloppant. Entre autres, la respiration abdominale vous permet d’oxygéner votre cerveau et de vous détendre de manière naturelle.

Utiliser l’art de la suggestion

Utiliser des suggestions s’avère important dans toute séance d’auto-hypnose. Les suggestions ne sont rien d’autre que des messages que vous envoyez à votre inconscient pour l’aider à accepter le changement souhaité.

Elles permettent entre autres d’avoir un contrôle sur votre conscient afin de communiquer directement avec votre inconscient. Une séance d’auto-hypnose sans des suggestions n’est rien d’autre que de la relaxation ou de la méditation.

Une fois que vous avez trouvé vos suggestions, mémorisez-les puis prononcez-les dès le début de la séance. À l’évidence, vous parviendrez à entrer dans un état hypnotique.

Si vous n’arrivez pas, voici la solution

Une solution simple est de se tourner vers un centre hypnotiseur qui fait partie d’un centre d’hypnose. Cela vous permettra de trouver un thérapeute reconnu.

Related posts

Pourquoi devez-vous faire du sport ?

administrateur

Le psychothérapeute : un ami qui nous veut du bien

Journal