alphahouserecovery.org
Image default
Santé Médecine

L’alopécie, une maladie qui nous effraie tous

Tout le monde n’est pas comme Bruce Willis qui assume son crâne sans cheveux. Pour certains, le manque de cheveux leur donne du charme, mais pour d’autres, il est plus difficile d’accepter voir son crâne complètement chauve. Chez les hommes, la chevelure est synonyme de force et de virilité, comme nous l’apprend la bible avec Samson. Il est important de noter que face à l’alopécie, les hommes et les femmes ne sont pas égaux. Si 2% de femmes souffrent de la perte de cheveux, alors qu’énormément d’hommes en souffrent. En effet, un homme sur quatre perd ses cheveux. En 2015, un sondage Ipsos démontre que la perte de cheveux préoccupait plus d’un tiers des hommes concernés. La majorité des hommes qui souffrent ou alors qui sont sujets à la perte de cheveux affirment qu’ils ne sont pas angoissés par ce phénomène. Toutefois, certains ne l’assument pas et préfèrent se tourner vers une solution bien plus radicale, notamment la greffe de cheveux.

Greffe de cheveux: remède ou arnaque?

Quelque soit l’origine ou le genre, l’alopécie est inévitable. Alors pour remédier à cela, la greffe de cheveux est la seule solution fiable pour définitivement mettre un terme à la calvitie. La greffe de cheveux est une méthode qui consiste à prélever des greffons sous anesthésie d’une zone donneuse, afin de la réimplanter dans la partie dégarnie grâce à la greffe de cheveux dhi ou encore la greffe de cheveux fue. Ces techniques consistent à retirer greffons après greffon. La particularité de cette technique est qu’elle ne laisse pas de cicatrices. Si l’on dénombre plusieurs établissements spécialisés dans ce type d’intervention, on constate l’évolution, depuis quelques années, le développement du tourisme capillaire. Des centres spécialisés à l’étranger qui proposent des opérations esthétiques à des prix relativement bas, défiants toute concurrence. Cependant, il est important de bien se renseigner sur la réputation de la clinique avant de s’engager avec elle.

Greffe de cheveux: un danger pour les patients?

Si de nombreuses cliniques sont réputées pour leurs compétences, d’autres quant à elles sont peu fiables. Régulièrement, l’ISHRS informe les patients à propos des différents risques liés au tourisme médical, notamment pour l’implantation capillaire. C’est la raison pour laquelle le ministère de la Santé turc a limité la greffe des cheveux dans les hôpitaux publics. Une décision qui a d’ailleurs favorisé le secteur illicite de la chirurgie capillaire. D’ailleurs, de nombreux patients ayant fait appel aux amateurs ne cessent d’ailleurs de dénoncer leur greffe loupée.

Related posts

Maladie de Basedow, thyroïde, hyperthyroïdie, symptômes et traitements

Irene

Tension élevée pendant la grossesse | symptômes et risques | que faire ?

Irene

Définition de l’ostéoporose et ostéopénie, vitamine D, maladie osseuse

Irene