alphahouserecovery.org
Image default
Santé Médecine

Régénération et réparation de la peau : tout ce qu’il faut savoir sur le microneedling

Les personnes qui souffrent de problèmes dermatologiques bénéficient aujourd’hui d’une multitude de soins. Vieillissement cutané, ternissement de la peau, brûlures, cicatrices opératoires et autres, il est actuellement possible de trouver une solution dédiée pour chaque trouble. Le microneedling fait partie de ces traitements spécifiques. Il s’agit d’une méthode invasive qui permet de corriger certaines imperfections courantes de l’épiderme. La technique connaît un franc succès. Mais en quoi consiste-t-elle réellement ? Quelles peuvent être ses véritables propriétés régénératrices ?

Un traitement visant à améliorer la texture et la tonicité de la peau

Le microneedling (ou mésothérapie) est souvent considéré comme faisant partie de la famille des traitements basés sur la dermopigmentation. Ce qui est assez vrai puisqu’il implique l’usage de microaiguilles. Cependant, si la dermographie consiste à injecter des pigments dans la peau, les microperforations dans le cas du needling visent à stimuler le tissu cutané. Cette opération va favoriser la réparation du derme et de l’épiderme. C’est ce processus de renouvellement cellulaire, associé à une production suffisante d’élastine et de collagène, qui va avoir pour effet d’améliorer la texture et la tonicité de la peau, d’où le principe de la régénération.

Une séance de mésothérapie débute généralement par la détermination et la délimitation de la zone à soigner. Le praticien va alors choisir le diamètre des aiguilles à utiliser et la profondeur des perforations à réaliser en fonction des caractéristiques de celle-ci. Bien sûr, avant l’opération, il aura pris la peine d’évaluer l’état de santé général de son patient, son type de peau, mais également le degré de gravité du problème à traiter.

Le microneedling se fera ensuite sur une peau démaquillée et désinfectée. À l’issue du traitement, la peau laissera apparaître des traces rosées et des petits saignements qui signifient que tout s’est bien déroulé. La séance devrait durer environ 30 minutes. D’autres séances (soit quatre à raison d’une tous les 15 jours) seront utiles afin d’optimiser le résultat. Il convient de noter que le New Skin Needling peut parfaitement être associé à d’autres soins dermatologiques tels que le peeling, les produits anti-âges, les lotions nourrissantes, les huiles essentielles et autres.

Une solution qui permet de traiter de nombreuses imperfections

La mésothérapie est souvent combinée avec des techniques de dermopigmentation réparatrice. Toutefois, il est important de rappeler que le microneedling à lui seul peut suffire à traiter diverses imperfections. Il peut par exemple servir de soin antivieillissement cutané. Bien sûr, pour que le rendu soit plus intéressant, l’idéal sera toujours de conjuguer les pratiques.

Ainsi, dans le cas des cicatrices blanches ou autres traces disgracieuses (suite à une brûlure, une mastectomie, une augmentation mammaire, etc.), la méthode pourra être associée à la reconstruction 3D. Elle stimulera le renouvellement cellulaire des tissus et relancera le processus de cicatrisation naturelle de l’épiderme. Pour finir, le needling est aussi recommandé dans le traitement des vergetures, de la cellulite ainsi que des problèmes d’alopécie et d’acné.

Related posts

Confort et santé : choisir le bon oreiller et la housse anti-acariens adaptée

Claude

Tout savoir sur la greffe de cheveux

administrateur

Comment diagnostiquer la scarlatine

administrateur