alphahouserecovery.org
Image default
Actualités

Décès d’un proche : ce qui attend les membres de la famille du défunt

Rien ne peut préparer une famille au décès de l’un de ses membres. Et malgré le chagrin et le choc qui résultent de ce drame, il faudra régler un certain nombre de formalités dans des délais relativement courts. Voici donc tout ce qu’il y a à savoir pour organiser des funérailles convenables et respecter les usages propres à ces circonstances malheureuses.

Préparer les obsèques du défunt : ce qu’il faut savoir

Dès que le décès survient, il faudra solliciter un professionnel apte à constater que la personne est bel et bien sans vie. En milieu hospitalier, le corps soignant s’occupera de cette formalité. Si le disparu décède dans son domicile, on fera appel à un médecin. Celui-ci rédigera une attestation que l’on doit remettre à la mairie avec quelques pièces d’identité. Les autorités communales vont par la suite établir l’acte de décès qui permettra de louer les services d’une agence de pompes funèbres.

Cette structure prendra ensuite le relais en demandant à l’administration les autorisations nécessaires pour l’inhumation ou la crémation de la dépouille. Ceci dit, la famille du défunt doit encore fournir de nombreuses instructions. Ses proches choisiront le type de cérémonie à organiser, le cercueil et la pierre tombale dans certains cas.

Les frais d’obsèques sont généralement déduits de la succession. Néanmoins, il arrive que l’assureur du disparu prenne en charge l’intégralité des dépenses dans le cadre d’une assurance obsèques. Dans ce cas précis, il est courant que la personne décédée ait déjà choisi l’agence de pompes funèbres ainsi que les services dont bénéficiera sa dépouille. Par conséquent, ses proches devront simplement prévenir la compagnie d’assurance.

En dehors de toutes ces formalités, les membres de la famille du défunt doivent également se préparer à recevoir des condoléances.

Recevoir les amis du défunt : une coutume à ne pas négliger

Après le décès d’un ami proche, il est d’usage de rendre visite à sa famille. Cette coutume est toujours aussi ancrée dans la société contemporaine. À ce titre, la famille du disparu doit également se préparer à recevoir du monde. Les collègues de travail et les voisins sont généralement les premiers à présenter leurs condoléances. Ce geste permet à l’entourage de la personne décédée de témoigner leur soutien et leur respect.

Néanmoins, ceux qui se chargent de l’organisation des funérailles doivent absolument contacter un journal pour afficher le nom du défunt dans la rubrique nécrologique. Cela permet d’annoncer le décès et d’informer le public sur la date des obsèques et le lieu où l’on rendra un dernier hommage à l’être cher.

Cependant, toutes les connaissances du disparu ne pourront pas assister aux obsèques. Bon nombre d’entre eux expédieront des fleurs de deuil en témoignage de leur affection. Dans tous les cas, il est de coutume que la famille endeuillée envoie une carte de remerciement après l’enterrement ou la crémation. Pour rédiger un message dans le respect des usages, il suffit de consulter l’article « Comment écrire une carte de remerciement après un décès ? ». Le message doit être court et concis. Néanmoins, on s’attardera davantage sur le design et la couleur de la carte.

Related posts

Comment se remettre en forme de manière efficace ?

Odile

Comment faire un test de paternité ?

administrateur